La team de scantrad de Inu Yasha
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Rumiko Takahashi pour Animerica Juin 1997

Aller en bas 
AuteurMessage
kaoru maboroshi
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 719
Age : 37
Localisation : Devant mon ordi pardi
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Interview de Rumiko Takahashi pour Animerica Juin 1997   Jeu 5 Fév - 22:08

Voici la traduction en français faite par une internaute d' une interview de Rumiko Takahashi pour le magazine Animerica faite en Juin 1997 et bien évidement au sujet d'Inuyasha. source
(Interview par Seiji Horibuchi, traduite par Takayuki Karahashi)

ANIMERICA : Inuyasha, votre nouvelle oeuvre que tout le monde attendait, a finalement été publié au Japon, et la version anglaise est en cours... Pouvez-vous nous dire quelles ont été vos inspirations et votre idée de base lors de la création de Inuyasha?

TAKAHASHI : Eh bien, c'est difficile à dire, mais une chose, je voulais dessiner un "manga à histoire". J'aimais bien aussi l'idée d'un manga historique. Quelque chose que je pourrais dessiner facilement. Voilà comment j'ai commencé...

ANIMERICA : Comparé à Ranma 1/2, y a t-il certains aspects de l'histoire que vous avez volontairement voulu changer?

Takahashi : Ce n'était pas voulu, mais Inuyasha est moins comique que Ranma 1/2. En fait, je voulais y introduire quelques gags, mais je pense que cela peut attendre jusqu'à ce que je puisse mieux l'organiser...

ANIMERICA : C'est certainement le cas . J'ai lu le manga, et j'ai senti que c'était moins comique, et j'attendais les gags. Je ne me rappelle pas où, mais quand Kagome a calmé Inuyasha en disant un mantra... en l'occurence "Couché!", j'ai vraiment ri...

Takahashi : J'aimerais introduire plus de choses de ce genre.

ANIMERICA : Donc maintenant, vous êtes en train de mettre en place l'histoire ?

Takahashi : Eh bien, oui, j'en suis là...

ANIMERICA : Le contexte d'Inuyasha est purement japonais. Je suis sûr qu'après la traduction anglaise, Inuyasha sera traduit dans d'autres langues. Je pense que vous n'aviez pas en tête l'idée d'une diffusion internationale quand vous avez crée l'histoire. Que pensez-vous du fait qu'une histoire purement japonaoise sorte dans le monde entier ?

Takahashi : Eh bien, certains aspects de Ranma 1/2 et d'Urusei Yatsura étaient universels, mais je me demande ce qui se passera avec Inuyasha. Par exemple, je dois me demander combien d'étrangers à l'histoire japonaise comprendront. Mais bien sûr, quand j'étais en train d'écrire l'histoire, je l'écrivais pour les lecteurs japonais et le contexte historique ne leur pose pas de problème. . A la place, je dois écrire un scénario qui conviendrait pour un manga. Dans ce sens, je pense que cela marchera.

ANIMERICA : La série vient juste de commencer, et nous sommes tous intéressés au développement de l'histoire. Comme les lecteurs, je serais heureux si vous me disiez à quoi je dois m'attendre en ce qui concerne la suite du manga. Bien sûr, je suis sûr que vous avez des spoilers que vous ne révélerez pas.

Takahashi : Je ne suis pas vraiment sûre de cela, mais si je pouvais, je voudrais dépeindre une vision du monde assez bizarre.

ANIMERICA : Okay... la série vient juste de démarrer, mais jusqu'où avez-vous planifié l'histoire?

Takahashi: J'ai une vague idée des différentes relations entre les personnages, mais c'est tout. j'espère que l'intrigue suivra. Mais je me demande si je devreais compliquer les relations entre les personnages... Je serais alors capable d'improviser.


ANIMERICA : Donc vous êtes juste en train de préparer les personnages et leurs relations, et vous laisserez l'intrigue se développer d'elle-même?

Takahashi: Vous pourriez le dire. Donc je ne veux pas de conclusions prématurées.

ANIMERICA: On dirait qu'il y aura de plus en plus de personnages introduits peu à peu, mais avez-vous l'intention d'avoir tant et tant de personnages et tel et tel point dans l'intrigue? Serait-ce en réponse au développement de l'intrigue?

Takahashi : On peut le dire, mais, en ce moment, il n'y a que des ennemis. Je voudrais leur faire des amis bientôt. C'est ce que j'espère.

ANIMERICA: Vous espèrez seulement et n'avez pas d'idées spécifiques pour de tels personnages, non?

Takahashi : Oui, je n'ai pas d'idée précise pour l'instant. J'en introduirai probablement un la semaine où je devrais écrire l'histoire.

ANIMERICA : Cela doit être dur de réaliser une histoire hebdomadaire.

Takahashi : Ca l'est vraiment.

ANIMERICA : Est-ce que vous n'avez jamais de temps libre?

Takahashi : Vous pouvez le dire. Une fois que c'est commencé, il est difficile d'avoir du temps libre.

ANIMERICA : Il s'est passé un certain temps entre la fin de Ranma 1/2 et le début de votre série actuelle. Avez-vous pu avoir quelques vacances?

Takahashi : Effectivement. [RIRES] Je suis allée au Mexique. C'était pour la seconde fois, mais la 1ère était il y a longtemps. Je suis contente d'avoir pu y aller.

ANIMERICA : Où êtes-vous allée au Mexique?

Takahashi : Je suis encore allée à la péninsule du Yucatan. J'ai vu les ruines et les pyramides.

ANIMERICA : Etes-vous restée à Cancun dans le Yucatan?

Takahashi : Je suis allée à Cancun puis à Mérida pour un total de 10 jours.

ANIMERICA : J'espère que vous trouverez le temps de retourner aux USA. Quand vous êtes venue au Diego Comic-Con en 1995, c'était un grand évènement pour vos fans et probablement pour vous aussi. Nous avons été content de votre visite.

Takahashi : C'était drôle.

ANIMERICA : J'espère qu'on pourra encore vous inviter à San Diego, mais je suis sûr que vous devez vous concentrer sur autre chose.

Takahashi : On verra. Cela deviendra sûrement le cas.

ANIMERICA : La société et les temps ont changé depuis que vous avez commencé Ranma 1/2. Naturellement, vous êtes plus âgée et plus expérimentée... En quoi vos sentiments sont-ils différents?

Takahashi : Eh bien, quand j'ai commencé Ranma 1/2 je ne l'avais pas réalisé, mais j'ai du être sous pression, et je pense que je me dêpéchais. Je pensais que je devais créer des scènes mémorables dès que possible. Dans ce sens, je pense que je me sens plus libre de faire ce que je peux maintenant.

ANIMERICA : Vous êtes plus relaxée?

Takahashi : Je ne dirais pas cela. Je me demande comment le décrire..

ANIMERICA : Vous avez grandi?

Takahashi Je ne dirais pas "grandi" non plus. Je serai toujours une enfant. [RIRES]

ANIMERICA : Mais vous ne ressentez plus autant de pression qu'avant?

Takahashi : Je ressens de la pression, mais je commence à me demander si j'ai l'âge où je peux continuer à dessiner des shônen manga pour toujours . Mais je le fais... Je veux continuer à dessiner des shônen manga jusqu'à ce que je meure.

ANIMERICA : Je pense certainement que vous continuerez pendant longtemps . [RIRES] Inuyasha vient juste de commencer aux USA, mais nous ferons de notre mieux pour en prendre soin. J'espère que nous avons votre bénédiction. Maintenant je voudrais vous parlez d'autres choses en dehors Inuyasha. Les lecteurs américains ont appris l'année dernière que vous avez vendu un total de plus de 100 millions de mangas. C'est difficile d'imaginer ce que cela signifie, mais comment vous sentez-vous à propos de cela?

Takahashi : Difficile d'avoir un sentiment à ce propos. Je n'ai pas vendu 100 millions de copies d'un coup, c'est le résultat de plusieurs années de travail acharné. Mais cela me rend très heureuse.


ANIMERICA : Cela revient à dire que chaque japonais possède une de vos oeuvres. C'est monumental.

Takahashi : Mais j'ai un grand mentor en la personne de Mitsuru Adachi [un mangaka qui a vendu plus de 1000 million de copies, auteur de Nine, Slow Step, Miyuki, Touch, H2, etc...]. Je verrai toujours ce que Adachi a fait et je voudrai savoir comment suivre ses pas.

ANIMERICA : Alors votre prochain but est 200 millions de mangas?

Takahashi : 200 millions serait un peu dur. J'ai seulement récemment réalisé que c'était dur de vendre 150 millions de copies.

ANIMERICA: Y a t-il un endroit particulier qui vous inspire le plus quand vous travaillez, ou avez-vous une façon particulière d'obtenir des idées?

Takahashi : Je réfléchis chez moi, qui est également mon lieu de travail. Mais je pense à mon travail dès que je sors. Surtout dans Inuyasha, les détails sont très importants, donc je garde un oeil sur les journaux...

ANIMERICA : Vous voulez dire que vous vous inspirez de la vie de tous les jours ?

Takahashi : Oui. C'est vrai toutes les fois qu'on dessine des mangas.

ANIMERICA : Lisez-vous des livres ou regardez-vous des films lorsque vous êtes en cours de parution?

Takahashi : Je lis des livres. Je vois plus de pièces de théâtre que de films, en réalité.

ANIMERICA : Avez-vous une pièce récente favorite?

Takahashi : Je suis allée voir Takarazuka. [RIRES]

ANIMERICA : Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps. J'espère que vous viendrez aux USA lorsque vous aurez le temps.

Takahashi : Merci. J'ai de très bons souvenirs de la dernière fois.

ANIMERICA : J'espère que vous aurez à nouveau d'excellents souvenirs.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bakenekogirl.deviantart.com/
 
Interview de Rumiko Takahashi pour Animerica Juin 1997
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumiko-Takahashi.com, un empire pour la mangaka
» Rumiko Takahashi - Rinne T3
» It's a Rumic World : court métrage faisant honneur à Rumiko Takahashi ^^
» [MANGAKA] Rumiko Takahashi
» Interview de Raymond Feist pour les Imaginales d’Epinal 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BakkaTeam :: Animes :: Inu Yasha-
Sauter vers: